The Castle

This album is available on digital platforms, just click on artwork

ROYAL

Faire couler le sang d’une soeur, comme très fort ils ont appuyé sur mon coeur. Comment me pardonner cette erreur, quand me jugent ces interminables heures. Je te demande pardon Marie, dans le fracas de cette vie, notre lumière ils ont voulu éteindre mais jamais ils n’auront pu nous empêcher de nous étreindre. Opposées car oppressées nous nous retrouverons bientôt du même côté, pour organiser des paix et des étés, comme des soeurs de coeur que nous avons toujours été.

THE SPIDER IN ME

Dans le silence de ces nuits de doutes, j’entends sans cesse les pas que je redoute. Les cliquetis de ses pattes qui tissent dans ma tête des pactes. Cette araignée qui tend sa toile, dans des cieux obscurs sans étoiles. Mes neurones comme des fils sur lesquels se jouent des symphonies macabres raisonnent sur mes pensées essayant de graver le marbre, mais je suis reine dans mon crâne et je chasserai cette profane.

INVINCIBLE

Tout était perdu, rien n’était plus possible. Une armada glissait sur l’eau jusqu’à nos terres. Il était dit qu’elle était si vaste et si puissante quelle était invincible. Alors l’impossible se produisit, alors la volonté de survivre renversa ce qui ne pouvait tomber. Des cieux naquit une tempête, notre tempête et quand elle arriva elle ébranla tout l’univers. Quand un homme brûle le monde au nom de dieu, une femme d’essence divine peut en utiliser le pouvoir pour souffler ces flammes d’orgueil et renvoyer ce petit homme à sa condition. Ainsi revint la paix et personne n’y trouva plus rien à redire.

BATTLE

Où se joue la bataille ? Sur les mers ? sur les terres ? Dans les châteaux ? La bataille se joue dans ma tête, contre les peurs qui parlent si fort, contre ses ombres que crée mon mental. Inutile d’ouvrir la bouche, inutile d’étendre ces doutes, j’ai la force en moi pour gagner le combat, j’ai l’étincelle en moi pour éclairer la scène d’une vérité limpide.

MY EYES

Partout sur mon royaume tu seras mes yeux. Toi celui que tout le monde aime et respecte, toi qui comprends le coeur des doux comme le coeur des comploteurs. Mes yeux là où je ne suis pas, mes yeux là où je ne vois pas, mes yeux dans lesquels je me reflète plus belle que nulle part ailleurs. Merci d’être les yeux de mon coeur, ceux qui voient par delà la peur, dans l’obscurité comme dans les lueurs, avec moi pour toujours malgré mes erreurs.

GOOD SHIP

Déplacer sur une carte comme des pions, ces âmes déracinées que nous arrachions, à leur terre à leur ciel à leur maison. Si l’argent n’a pas d’odeur, l’or à le gout du sang, et leur liberté disparaissait dans des pleurs que nous aurions plus tard à essuyer humainement. Unis par la corde et le vent maintenant nos coeurs s’accordent dans l’infinie paix du temps. 

THE CASTLE

Quand le château s’endort, les secondes frappent les murs une à une. Effritant les sombres dessins qui rodent comme des ombres, je travaille en silence à rompre leurs bruits. Tant de mots pour faire la guerre, et mon silence pour faire la paix. Je suis une lumière invisible qui éclaire le peuple qui m’a choisi.